AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.

Aller en bas 
AuteurMessage
Caelainn R. Jordan

avatar

Etudes/métiers : Etudes de psychologie
Crédits : Dodixe
Statut social : Célibataire, et aisée.
Messages : 105
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 15:48



Caelainn Rose Jordan
« A force de se cacher derrière une enfance un peu trop idéalisée, on finit par complètement se laisser découvrir. »



Mon Identité
.
Je m'appelle Caelainn Rose Jordan et j'ai actuellement 22 ans. Je suis né(e) à Londres, le 26 juin 1990. Pour ce qui est de ma vie actuelle je suis en 3éme année d'étude en fac de médecine, plus particulièrement en psychologie. Tu ne l'as peut-être pas remarqué mais je fais partis des Spread your wings.Oh et on me dit souvent que je ressemble à Leighton Meester, qu'en penses-tu ?

Ordre du jour; écriture de votre biographie caractérielle.
Oui, j'ai un professeur de psychologie totalement fou, mais qu'y voulez-vous? A côté de ça, il nous fait comprendre des choses totalement imperceptible pour un humain basique. Il m'a par exemple fait réaliser beaucoup de choses sur moi-même et m'a permis de parfaitement m'analyser. Je sais que je suis quelqu'un de sympathique et de drôle, très manipulatrice et qui se veut honnète, mais qui n'hésite pas à mentir pour se protéger. Totalement différente en cours et à l'extérieur, je m'avère être quelqu'un qui s'intéresse vraiment aux problèmes des autres dans le cadre des études, tandis que leurs soucis ne m'intéressent guère en dehors. Sauf lorsqu'il s'agit de mes amis, dans ces cas là, je suis bien à l'écoute. Mais ce qui me définit le mieux, c'est sans aucun doute ma schizophrénie tandis que ma bipolarité qui se découvrent bien vite, malgré les nombreux traitements!




Story of my life
.
"Et pourquoi devrions-nous vous accepter au sein de notre club?
- Et bien voyez-vous, au bout de deux années d'études à Cambridge, je connais cette université comme ma poche, j'ai également de très bonnes notes, et mon père, Kellan Jordan, fut le président du groupe pendant les deux dernières années de sa scolarité à Cambridge. Alors, quand il a appris que le club était aujourd'hui ouvert aux filles, il n'a pas hésité à m'en révéler l'existence pour que je fasse tout mon possible pour le rejoindre. Et aujourd'hui, me voici ici en train de vous expliquer ô combien appartenir à ce club me tiendrait à coeur et m'honorerait, ainsi que mon père. En m'acceptant, vous ne ferez pas le mauvais choix, je vous l'assure."

Etais-je crédible dans le rôle de la parfaite petite fifille à son papa? Il fallait l'espérer, car tout ça, je le faisais, plus ou moins à contre coeur. Oui, c'était assez excitant d'appartenir à un club super secret de son université, et cette lutte contre l'autre groupe apportait un peu de piment dans une vie. Mais bon, je faisais surtout tout ça parce que mon charmant papa me l'avait plus ou moins ordonné, qu'il fallait que je lui fasse honneur et tout le blabla des petits bourgeois.

Car oui, j'étais une petite bourgeoise. Je suis née il y a vingt-deux ans, dans cette magnifique capitale anglaise qu'est Londres. Cadette d'une fratrie composée de deux filles, ma grande soeur Laiyah avait deux ans de plus que moi, et était tout mon opposée. Alors que j'étais assez petite, les cheveux foncés et la bouille ronde, elle s'avérait être grande, blonde et très élancée. Je ne l'envie pas spécialement, bien qu'elle ressemble au stéréotype de la femme canon d'aujourd'hui, pour la simple et bonne raison que je suis assez consciente du fait que ma soeur n'a pas été la seule de la famille a hérité des gènes “beauté” de notre mère, ancienne mannequin et actuellement, grande styliste à Londres. Oui, ça fait très cliché, surtout lorsque je rajoute que mon père est un grand homme d'affaires qui s'occupe des exportations d'une marque de sous-vêtements féminins très chics. Je pourrais continuer dans le cliché en disant qu'ils n'ont pas été très présents durant mon enfance, mais ce n'était pas franchement le cas. Ils ont été présents. Beaucoup moins que des parents qui ont un métier moins prenant. Mais quand même, Laiyah et moi n'avions pas une gouvernante chez nous toute la journée et des parents qui rentraient et partaient alors que nous étions plongées dans nos rêves. Cependant, nos parents ont toujours été très stricts, élevés à la vieille école, nous devions toujours les écouter et faire ce qu'ils disaient, ou bien, nous étions reniées. Nous ne devions pas coucher avec de garçons avant d'avoir vingt ans, peu de soirées, les sorties en journée ne nous étaient pas franchement autorisées, mais comme nos parents étaient absents, on se débrouillait toujours pour pouvoir sortir, nous avons toujours fréquenté des écoles privées, et si les écoles non-mixtes existaient encore, je pense que nous y aurions eu le droit. Alors que moi je jouais à la parfaite petite fille modèle devant mes parents, et que je m'amusais comme une petite folle, ma soeur elle, assumait parfaitement sa rebellion auprès des parents qui ne tardèrent pas à la renier. Dès qu'elle eut l'âge de partir, elle le fit, et ce fut un véritable soulagement pour mes parents qui voyaient la honte de la famille s'en aller loin. Mais avant de partir, elle prit bien soin de faire de jolis virements sur son compte à partir de celui de mes parents. Un petit virement de 75 000 livres pour être exacte; de quoi se payer des études dans une grande université et de s'assurer un début de vie active plutôt agréable. Mes parents auraient pu porter plainte, mais dans le milieu, porter plainte contre son propre enfant, c'est comme assumer d'avoir râté son éducation, ça fait tâche, bref, ça ne se fait pas. Ils l'ont donc laissé partir comme ça. Ils n'ont pas cherché à avoir de ses nouvelles, ils ne veulent plus entendre parler d'elle. Et moi, je me suis contentée de subir tout ça, persuadée qu'un jour, ma soeur finirait par revenir à moi. On s'était toujours très bien entendu, et j'avais pris son abandon, sa fuite, comme une véritable trahison, mais c'était ma soeur.

En ce qui concerne mon adolescence, elle pourrait être qualifiée comme très banale de la part des autres élèves de Cambridge, sauf que moi, je l'avais vécu dans le secret. Tout ce que j'avais fait d'un brin excitant durant mes années au lycée était fait dans le dos de mes parents, et à chaque fois, je prenais des risques considérables, des risques d'être reniée, comme ma soeur. J'avais donc perdu ma virginité à dix-sept ans, à l'arrière de la voiture du roi du bal de promo qui était mon petit ami à l'époque, j'avais pris ma première cuite au même âge et tiré sur mon premier pétard aussi. Bref, j'avais eu toutes mes premières fois en cachette.

Mais toutes ces petites folies ne m'empêchaient pas d'être une élève studieuse. Très vite, je fus attirée par la psychologie, cette science qui n'en était pas vraiment une m'intéressait follement, ce qui n'était pas vraiment du goût de mes parents. Je me souviens encore de ce qu'avait dit mon père quand je lui avais annoncé que je voulais aller en fac de médecine pour étudier la psychologie, il y a trois ans de cela;
“Ma fille, apprends déjà à soigner tes maladies avant d'aller t'occuper de celles des autres.”

Mes maladies? Mon père parlait bien évidemment de ma schizophrénie. Elle avait été découverte lorsque j'étais à l'école primaire. J'avais soudain fait une crise de folie en pleine classe, croyant que tous mes camarades me voulaient du mal. Je m'étais donc mise à pleurer violemment dans la classe et à crier, comme si je voulais me sortir d'un cauchemar. Les psychiatres avaient fini par diagnostiquer que je faisais partie des 1% de la population anglaise qui était schizophrène. J'étais victime d'hallucinations, de paranoia et de toutes sortes de troubles du comportement, et afin de ne pas tâcher leur image auprès de leurs amis et du reste de ma famille, mes parents ont vite fait tout ce qui était en leur pouvoir pour que je puisse me soigner convenablement et que je parvienne à adopter un comportement normal en public. Mes traitements fonctionnaient plutôt bien et mes crises se faisaient rares, mais étaient toujours présentes. Il y a quelques mois, alors que je marchais dans la rue, je fus totalement perdue, comme si mon esprit avait quitté mon corps, comme si j'étais seule. Je me suis souvent mutilée dans mon adolescence, déjà que les hormones étaient bien présents pour me faire dérailler, ma maladie n'arrangeait pas les choses. Je ne sais pas vraiment si cette volonté d'être psychologue, de vouloir trouver une solution aux problèmes des autres découlait du fait que je voulais avant tout vaincre cette maladie, mais ce que je savais, c'est que ce métier était fait pour moi. Et devant mon insistance, mon père finit par me poser un ultimatum;

“Je te paie tes études de psychologie jusqu'à ta majorité. C'est à dire que je te paie ta première année. Après, tu te débrouilles. Cependant, je veux que tu ailles à Cambridge, c'est bien clair? Tant que tu seras ma fille, tu feras ce que je te dirai de faire. Déjà que tes études ne vont pas te permettre de bien gagner ta vie, ne me fais pas honte en allant fréquenter une fac publique minable, tu m'entends?”

Face à cette obligation, je n'avais pas grand chose à dire. Je ne voulais pas finir comme ma soeur, je voulais réaliser mes rêves, et je savais que, malgré tout, mes parents m'aideraient à y parvenir.
J'avais également prévu le financement nécessaire pour faire la moitié de ma deuxième année, cependant, au début du second semestre, les fonds n'étaient plus là, et je galérais particulièrement à trouver du travail qui offrait une rémunération suffisante et qui ne me demandait pas d'être disponible lors de mes heures de cours. Et puis un jour, à l'université, je suis tombée sur une fille qui ne me paraissait pas très aisée financièrement, et je fus bien étonnée de la trouver ici, à Cambridge. En me rapprochant de cette fille, je découvris bien vite qu'elle avait une vie secrète; elle était strip teaseuse dans une grande boîte de nuit de la ville. Je lui avais parlé de mes problèmes d'argent, et elle trouva bien vite une solution pour moi; “Ecoute Cay, t'es belle, bien gaulée, t'as fait de la danse classique jusqu'à tes seize ans si j'me trompe pas, et t'as besoin de tunes pour réaliser ton rêve. Je gagne parfois jusqu'à 200 livfres par soir! Et j'ai pas ton physique. Je sais que c'est dur, mais je peux te pistonner, le boss m'aime bien, et je suis sûre qu'il appréciera ton p'tit cul de bourgeoise.”
Au début, question d'honneur, j'ai refusé. Mais vite, bien trop vite, je suis revenue sur mes pas et quelques semaines après le début de mon second semestre, me voilà dotée d'une vie secrète. Le jour, Caelainn Jordan, étudiante en psychologie à Cambridge, la nuit, j'étais sans nom, qui se faisait touchée par des vieux pervers et qui se déhanchait sur “you can leave your hat on” tout en pouvant se faire 250 livres par soirée.

Je combinais tout ça moi, les études à Cambridge, l'abandon d'une soeur, la schizophrénie, le club de spread your wings, les soirées de folie et les nuits dans les boîtes de strip-tease. Je voulais réaliser mon rêve, et ce, peu importe par quel moyen.


Derrière ton ordinateur
.
Validé par HOT TEACHER. Ca, c'était le petit code que j'ai pu relever dans le règlement. Sinon, je me surnomme Maue, j'ai 16ans et je suis française. J'ai connu le forum grâce à PRD, et j'adore le design, et l'ambiance université des différents forums de rpg! Voilà, en espérant me plaire avec vous ♥





Dernière édition par Caelainn R. Jordan le Sam 23 Juin - 20:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tips-andtricks.skyrock.com
Roxane S. Preston

avatar

Etudes/métiers : Etudiante en sociologie
Messages : 224
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 16:18

Bienvenue parmi nous (a) !
Merci de ton inscription !
Très bon choix d'avatar ! LEIGHTON *_*
Tu as une semaine pour faire ta présentation !
Si tu as la moindre question nous sommes à ta disposition !

_________________


    L’espoir est la seule chose plus forte que la peur.
    Gandhi disait que tout ce qu’on fait dans la vie est insignifiant mais qu'il est très important de le faire. Je serais assez d’accord avec sa première phrase... L’empreinte qu’on laisse sur les gens ne s’efface pas avec le temps. Est-ce que ça vaut pour tout le monde ? Ou était-ce seulement un genre de délire poétique ?Remember me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian L. James

avatar

Statut social : Vivant une relation secrète
Messages : 325
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 16:34

Bienvenue parmi nous, très bon choix d'avatar !

Si tu as des questions n'hésite pas à me mpotter, en tout cas deux mots : Amuses toi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelainn R. Jordan

avatar

Etudes/métiers : Etudes de psychologie
Crédits : Dodixe
Statut social : Célibataire, et aisée.
Messages : 105
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 18:59

Merci beaucoup les filles! Smile
Je pense que je vais faire tout ça vite, parce que bien que j'ai un oral à réviser, j'ai totalement la flemme de bosser et je préfère largement geeker. Honte à moi, je sais! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tips-andtricks.skyrock.com
June N. Hopkins

avatar

Etudes/métiers : 2ème année de droit
Crédits : SHIYA + Tumblr + Hell's Angels
Statut social : En couple
Messages : 122
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 19:08

omg Leightooon et ton pseudo Bienvenuuue sur AC ! Bon couraage pour ta fiche !

_________________

❝We were friends and lovers and clueless clowns❞
He kissed you on the lips and opened your eyes. He pulled you closer said he'll never let go. You couldn't trust him but you never said no. In that moment he made you forgot how it feels when he's gone. But now you're looking like you really like him and now you're feeling like you miss him. You're speaking like you really love him and now you're dancing like you need him.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelainn R. Jordan

avatar

Etudes/métiers : Etudes de psychologie
Crédits : Dodixe
Statut social : Célibataire, et aisée.
Messages : 105
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 20:28

Haaan, merci ♥
&J'ai fini ma fiche! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tips-andtricks.skyrock.com
Roxane S. Preston

avatar

Etudes/métiers : Etudiante en sociologie
Messages : 224
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 21:00


• Félicitations pour ta validation ! •



Déjà merci pour ton inscription Bienvenue officiellement sur AC ! Je te conseille d'aller faire une fiche de liens ici et une fiche de topics . Tu peux, bien sur, aller flooder ou participer à des jeux mis en place sur le forum. Ensuite, si tu as des question, n'hésites surtout pas. De plus, tu as bien remarqué que nous venons d'ouvrir et que nous n'avons pas beaucoup de membres, donc n'hésites pas à faire de la pub autour de toi et à flooder, donner ton avis sur notre page PRD.


Ton histoire est parfaite... Rien à redire !

Je t'invite également à faire un petit tour sur l'intrigue qui vient juste d'être lancé : ICI
Bon jeu parmi nous !

_________________


    L’espoir est la seule chose plus forte que la peur.
    Gandhi disait que tout ce qu’on fait dans la vie est insignifiant mais qu'il est très important de le faire. Je serais assez d’accord avec sa première phrase... L’empreinte qu’on laisse sur les gens ne s’efface pas avec le temps. Est-ce que ça vaut pour tout le monde ? Ou était-ce seulement un genre de délire poétique ?Remember me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelainn R. Jordan

avatar

Etudes/métiers : Etudes de psychologie
Crédits : Dodixe
Statut social : Célibataire, et aisée.
Messages : 105
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Sam 23 Juin - 21:04

Merci beaucoup Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tips-andtricks.skyrock.com
Ashton J. Carthew

avatar

Etudes/métiers : Etudiant en Droit.
Crédits : Aurélie.
Statut social : Célibataire.
Messages : 283
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Dim 24 Juin - 15:22

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Dim 24 Juin - 18:40

Bienvenue sur le forum!
Revenir en haut Aller en bas
Caelainn R. Jordan

avatar

Etudes/métiers : Etudes de psychologie
Crédits : Dodixe
Statut social : Célibataire, et aisée.
Messages : 105
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   Lun 25 Juin - 11:14

Meeerci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tips-andtricks.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caelainn Rose; on n'aura jamais vu une fille des beaux quartiers aussi délurée.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artémis Rose Hellsing {OK}
» On en aura jamais fini avec les emmerdes! [feat. Perséphone] ~ 18+
» La vie n'est que l'interminable répétition d'une représentation qui n'aura jamais lieu. { Pv ; Eorthan }
» La fête qui n'aura jamais lieu (Lily)
» sarah ♛ moi à mon bisounours, je lui fais des bisous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academia Cantabrigiensis :: Academia Cantabrigiensis :: “ Présentation ” :: Présentation validée.-
Sauter vers: